Washi le papier japonais

L’atelier papetier

Le washi, papier japonais à l’histoire millénaire, renaît en France à Arles à l’atelier papetier.

atelier-papetier-1

Benoît Dudognonest et sa femme Stéphanie Allard maîtrisent l’art de la fabrication du papier washi qui est aujourd’hui en voie de disparition.

Le couple s’est passionné pour ce papier après la fermeture, en 2009, de la papeterie industrielle dans laquelle travaillait Benoît. Grâce à une amie botaniste, ils découvrent que le mûrier à papier utilisé pour le washi pousse aussi en Camargue. Le mûrier est une plante invasive. Les particuliers qui en ont dans leur jardin les appellent, et ils viennent leur enlever.

Ils mettent un point d’honneur à fabriquer un papier 100% naturel, sans aucun produit chimique et sans produire de déchet, ce qui leur a valu d’être lauréats des trophées des réserves de biosphère de l’Unesco en 2014.

Aujourd’hui, le couple vend ses productions à des peintres, des photographes, des architectes d’intérieur et des musées.

source : www.ladepeche.fr ⎜Articles connexes publiés par miZenpage : 28/01/2013 et 03/02/2014

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s