Arts graphiques |iconographe

Chercheurs d’images

L’iconographe déniche les images qui collent parfaitement au texte. Pour cela il faut enquêter et analyser l’information.
C’est un métier à part entière qui gagne à se que l’on parle de lui en ces temps de «règne de l’image».

chercheur d'images

Le site de l’Association Nationale des Iconographes vous dit tout sur ce spécialiste de l’image, ce documentaliste qui répond aux demandes émises par les journalistes ou les éditeurs, pour illustrer le contenu rédactionnel d’un titre de presse ou d’un livre.

Ses missions varient selon son secteur d’activité, tout comme l’intitulé de son poste. L’iconographe est également appelé rédacteur photo, responsable de service photo (en presse), documentaliste-iconographe, éditeur photo (en agence/banque d’images), photothécaire…

Les savoirs et savoirs-faire de l’iconographe me semble des compétences indispensables sur le marché de la photo de de l’image, aussi pour garantir le respect des droits d’auteur.

profession iconographe - EyrollesPour aller plus loin dans la connaissance de ce métier il existe aux éditions Eyrolles Profession iconographe.
À l’ère du numérique, peut-on s’improviser iconographe ? Qu’est-ce qu’être iconographe aujourd’hui et comment exercer dans les meilleures conditions possibles que l’on soit indépendant ou salarié d’une entreprise ? Quand faire appel à un iconographe et comment le trouver ? Ce livre répond à toutes ces questions.

On demande souvent aux graphistes d’être iconographes (et inversement), aux journalistes d’être photographes (et inversement). Il y a pourtant des frontières aux métiers.
Aussi trois tâches ne seraient pas du ressort de l’iconographe :

  1. la retouche d’image requiert des connaissances très spécifiques (maîtrise de la colorimétrie, du graphisme, etc.) […] C’est à l’iconographe, en revanche, de s’assurer que le droit moral de l’auteur de l’image est respecté, c’est-à-dire que l‘œuvre originale n’a pas été dénaturée ;
  2. la maquette : la mise en pages nécessite aussi des compétences précises, qui ne sont pas les siennes. Lorsqu’on lui soumet le BAT d’un magazine ou d’un livre, il n’a pas à commenter le choix de mise en pages, de polices, de couleurs, etc. ; par contre, vérifier que l’image est bien au format prévu au contrat, qu’elle n’a pas été recadrée ni retouchée abusivement, que la légende et le copyright sont corrects, fait partie de ses attributions – ce qui n’est pas rien – ;
  3. la prise de vue(s) est également un métier à part entière ! En dépit des apparences, on ne s’improvise pas photographe, ni vidéaste. Savoir exprimer clairement la demande du client pour guider efficacement le photographe ou le vidéaste dans la réalisation de la commande sera, en revanche, entièrement de son ressort.

source

2 réflexions sur “Arts graphiques |iconographe

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s